DATA AGRICOLES : DE LA FERME AUX INNOVATIONS DURABLES

utiliser

L'enjeu : assurer un retour de valeur vers les exploitations et les consommateurs

Favoriser la portabilité des données et la traçabilité grâce à un langage commun au sein des filières

5

cas d'usage Numagri ont débuté en 2021

28%

des agriculteurs français souhaiteraient disposer d'un OAD pour lutter contre les maladies

30 milliards

d'euros, c'est le poids estimé du marché de la traçabilité alimentaire d’ici 2028

Avec Numagri, un langage commun des données agricoles

L’exemple de la filière laitière avec Samuel Bulot, producteur laitier et vice-président de Numagri.

“Il y a un enjeu évident de transparence envers les consommateurs, afin de leur donner un accès aux conditions de production des aliments, mais il s’agit aussi d’alléger la charge administrative des producteurs de lait qui n’auront plus à re-saisir des informations”

Samuel Bulot, éleveur laitier et vice-président de Numagri
illustration datas

Quels sont les enjeux de la standardisation des données ?

  • En créant un "langage commun" des données agricoles, on favorise les échanges de données issues des exploitations agricoles.
  • Cela permet une meilleure traçabilité, une amélioration des productions et une réduction de la pénibilité des conditions de travail.
illustration écrous dans le cloud

C'est quoi Numagri ?

  • Numagri est l'association française qui porte le projet de standardisation des données agricoles.
  • Des acteurs de l'amont agricole, des filières et des entreprises privées s'y sont réunis pour animer les cas d'usage autour de ce projet de langage commun des données.